Archives du mot-clé Spirale

Chantier St Jurson (04)

Le projet initial de la maison dôme à le Chaffaut St Jurson était un lieu de vente de produits régionaux (bois, lavande, huile d’olive) et  de transformation de produits naturels. Il accompagnait la mutation progressive d’une ferme de l’agriculture traditionnelle vers des productions plus élaborées et diversifiées.
L’abandon du projet initial à offert l’opportunité de l’implantation de l’entreprise.
Sans fondation, démontable, la structure de 19.9m2 a nécessité une déclaration de travaux exemptés de permis de construire qui a été accordée à Noël 09.

Compte rendu de chantier
L’ossature présentée au salon Primevère et à la foire Eco-bio d’Alsace en 2007 a été remontée en quatre jours avec des améliorations comme les pare-soleil ajourés en forme de lucarne.

Deux innovations majeures ont été mises en oeuvre :

La première concerne la couverture bois en mélèze des Hautes Alpes. Le procédé traditionnel des bardeaux rainurés utilisé sur le dôme forme une véritable carapace qui participe au confort thermique et acoustique du bâtiment. 600 planches de 27mm d’épaisseur et 150mm de large composent la couverture en deux couches. La première comprend des chevrons transversaux et un pare-pluie étanche. Elle est préparée en atelier pour s’ajuster parfaitement à l’ossature. La deuxième couche de bardeaux est ensuite fixée avec des vis inox en s’intercalant sur la couche précédente.
La superposition des plans de toiture est permise par la mise en place préalable d’une rehausse médiane et de tasseaux qui dissocient les différents plans.
Dix faîtières couronnent les plans symétriques.

La deuxième innovation concerne le plancher intérieur dont la structure est constituée en spirale : 10 poutres transversales (180x70mm) sont portées d’un côté par le dôme au sommet des triangles de décharge et de l’autre côté se soutiennent les unes les autres en faisceau.
Cette disposition permet d’éviter tout poteau de soutien et donc de laisser libre la totalité de l’espace au sol; d’utiliser des sections et des longueurs de poutre limitées en répartissant la charge sur toute la périphérie et de ménager, au centre un espace vide qui permet la perception globale du volume. Ce vide recevra prochainement une grille ajourée en fer forgé.
Le chevêtre de l’escalier est, quant à lui, déporté devant une lucarne sur un côté du bâtiment, entre les chevrons qui redivisent les espaces inter-poutres.

Les prochaines étapes du chantier concernent la mise en oeuvre d’une solution innovante d’isolation à base de laine de mouton, de lavande et de chaux ; un dispositif d’éclairage à basse consommation (rampes de leds avec alimentation solaire) et un chauffage au bois. Toutes ces solutions sont directement issues des ressources locales de la ferme.